Depuis 2012 en Tunisie, l'implication de Médecins du Monde vise l’amélioration de l’accès aux soins pour les populations vulnérables.

Notre vision

Nous souhaitons une couverture de santé universelle. Chacun.e doit avoir accès aux soins, sans obstacles financiers, culturels ou géographiques.

Notre mission

 

Nos trois piliers d'action

 

Soigner :

Guidé.e.s par la déontologie médicale, en nous appuyant sur les besoins et la collaboration des communautés, nous voulons donner aux populations un accès réel à la santé, dans toutes ses composantes physiques, mentales et sociales.

Accompagner le changement :

Nous sommes convaincu.e.s que tout changement durable passe par « le développement du pouvoir d’agir » des populations sur leur santé. Leur « empowerment » ou « capabilité » guide notre action. Les bénéficiaires sont associé.e.s à la conception, à l’animation et à l’évaluation de nos programmes. Nous les soutenons dans leurs démarches d’élaboration de politiques de santé publique qui répondent tant à l'expertise médicale qu'à leurs besoins réels.

Témoigner et plaider :

Au-delà de l’indignation, nous cherchons à révéler l’intolérable pour mieux en témoigner. Pour cela, nous produisons une expertise spécifique, fruit de nos pratiques de terrain et des témoignages, qui permet de mobiliser les sociétés civiles. Nous interpellons les pouvoirs nationaux et internationaux pour faciliter l’accès aux soins et promouvoir le respect des droits humains. Nous voulons peser sur les décisions politiques pour une meilleure protection de la santé des personnes et des communautés. Notre action peut se prolonger si nécessaire sur le terrain juridique, jusqu’à l’obtention d’une jurisprudence favorable ou de changements légaux et réglementaires. Nous militons pour des systèmes de santé organisés par la puissance publique, accessibles à toutes et à tous, et fondés sur les principes d’équité et de solidarité. Nous rejetons la marchandisation de la santé et de l’humain.

Ces trois piliers s'articulent autour des Normes Humanitaires Fondamentales :

  • Un recueil systématique de la parole des ayants droit

  • Une récolte systématique des données

  • Une adaptation au contexte et aux besoins de nos partenaires

 

medi

 

Nos lignes de force

 

Santé mentale : Afin d’aider les populations à mieux traverser les situations à potentiel traumatique et à renforcer leur résilience, Médecins du Monde a très rapidement intégré les dispositifs de santé mentale dans ses soins de santé, notamment en Tunisie. Dans le cadre de ses interventions, Médecins du Monde cherche à concilier une approche communautaire et l'intégration de la santé mentale et psychosociale dans les soins de santé primaire, de manière à proposer un panel d'activités complet orienté vers la résilience psychosociale et psychologique en premier lieu, avant de référer les personnes ayant besoin davantage de soins.

Migration : La population migrante est souvent jeune et en bonne santé au moment du départ en migration. Toutefois, les conditions migratoires renforcent voire créent des situations de vulnérabilité. Tout au long de leur parcours jusqu’en Tunisie et une fois sur le territoire, les personnes migrantes font face à de nombreux obstacles dans leur accès aux soins. En 2015, Médecins du Monde a lancé un projet pilote dans le Grand Tunis sur l’amélioration de l’accès aux soins des populations migrantes, qui a continué sur trois gouvernorats en 2020 (Tunis, Sfax et Médenine) et qui s’étendra sur deux autres gouvernorats en 2021 (Sousse et Monastir). Le travail de Médecins du Monde s’attache à l’accompagnement médicopsychosocial - approche intégrée impliquant les structures de santé et les communautés migrantes. Notre action accompagne également les migrant.e.s victimes de traite en partenariat avec l’Instance Nationale de Lutte contre la Traite mais aussi en formant des relais communautaires sur les mécanismes de défense et de prévention contre la traite des êtres humains.

Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) : L'accès à la santé sexuelle et reproductive est l’un de nos principaux combats. L’ensemble de nos projets en Tunisie intègre cette composante car il est essentiel de renforcer l’accès aux soins de SSR et rendre effectifs les droits des bénéficiaires. Le respect des droits humains en matière de sexualité et de procréation est fondamental pour permettre à chaque individu, plus particulièrement aux femmes et aux filles, d’être acteur et actrice de sa santé, d’avoir accès à une éducation et de participer pleinement à la vie sociale et économique. En tant que droits les plus intimes des droits humains, les droits sexuels et reproductifs[1] constituent également une composante essentielle au progrès vers l’égalité de genre. En outre, Médecins du Monde s’engage dans ses programmes de prévention et de prise en charge du VIH, en fondant une partie de son plaidoyer sur le droit d’accès à tou.te.s (migrant.e.s, usager.ère.s de drogues, travailleur.euse.s du sexe, personnes homosexuel.le.s marginalisé.e.s, détenu.e.s).

Violences Basées sur le Genre (VBG) : Les violences basées sur le genre sont une violation des droits fondamentaux et une problématique de santé publique. Médecins du Monde se bat pour la lutte contre toute forme de discrimination, de domination et pour l’élimination des violences. En Tunisie, les femmes migrantes victimes de violence et de traite, les femmes vivant en milieu rural ainsi que les femmes en situation de rue sont nos principales bénéficiaires.

Réduction des Risques (RdR) : Médecins du Monde mène divers programmes pour réduire les risques de contamination liés à l’usage de drogues, aux pratiques sexuelles ou à l’exposition à des produits toxiques. Outre nos interventions sanitaires et nos actions de prévention, nous menons des actions de plaidoyer pour modifier les politiques et la législation qui fragilisent les personnes.

Santé environnementale : L’identification et la réduction des facteurs de risque liés à l’environnement ; la prévention, la détection et l’accès au traitement des maladies liées aux environnements nocifs ; la promotion du changement social en accompagnant le pouvoir d’agir des individus et des communautés pour créer des environnements favorables à leur santé ; et enfin le plaidoyer pour la lutte contre les inégalités en santé environnementale, en cherchant à contracter des alliances durables.

 

En Tunisie, nos projets se destinent à toutes les personnes vulnérables en marge du système de santé.

Nos programmes ciblent particulièrement…

 

Les femmes

Médecins du Monde accompagne les femmes au quotidien. Nos équipes les soutiennent dans la lutte pour l’égalité, contre toutes formes de violences à leur égard (violences sexuelles, exploitations, traite), pour lever les barrières d’accès à la santé.

Femmes rurales

 

Les personnes migrantes et déplacées

Lutter pour l’accès aux soins des plus vulnérables, c’est aussi militer pour le droit des personnes migrants à la santé, pendant leur parcours migratoire dans leur pays d’accueil ou en situation de retour volontaire. En Tunisie, en soutenant ces populations à intégrer un parcours de soins classique, Médecins du Monde entend lutter contre la discrimination et leur permettre de mieux s(e) (ré-)’intégrer.

Les personnes à risque

Médecins du Monde fait une priorité de rendre effectivement accessibles les services de Réduction des Risques aux personnes les plus marginalisées (usager.ère.s de drogues, travailleur.euse.s du sexe, personnes homosexuel.le.s). Autant de personnes qui sont généralement exclues des systèmes de santé en raison de ce qu’elles sont ou de ce qu’elles font. C’est en ce sens qu’elles sont plus vulnérables et à risque que d’autres : non parce que le virus est différent ou se transmet de façon différente, mais parce que leur statut social et légal les éloigne des programmes de prévention et de prise en charge. C’est cela qui les expose plus que d’autres à un risque d’infection par les virus du sida et des hépatites virales. La RdR est ainsi une approche globale basée sur la compréhension des risques. Ils s’envisagent globalement en termes de répercussions sanitaires, sociales et économiques, et prennent en compte l’impact de la maladie sur les individus, dans les communautés et dans l’ensemble de la société.

Les personnes en situation de rue

Les programmes de Médecins du Monde accompagnent les personnes en grande précarité, souvent sans logement, pour qui le manque de repère et de stabilité n’est qu’un frein supplémentaire à l’accès aux soins de santé.

Les situations d'urgences et de crises

En cas de conflits ou de catastrophes naturelles, Médecins du Monde intervient le plus rapidement possible en envoyant des équipes et du matériel d'aide humanitaire d'urgence sur le terrain afin de répondre aux besoins de santé immédiats des populations. Une urgence humanitaire, pour Médecins du Monde, c’est avant tout une rupture de l’accès aux soins. Notre réponse se construit à partir d’une évaluation par nos équipes des conséquences de la crise sur la population, en lien étroit avec des partenaires de la société civile ou les autorités sanitaires nationales.

 

… A travers une approche globale

Notre approche est globale plaçant les personnes vulnérables au centre de nos actions et promeut le respect de leurs droits fondamentaux. Nos programmes visent à renforcer l’accès à la santé des populations vulnérables pour qu’elles soient soignées, plus résilientes et moins vulnérables.

Notre expertise est transverse, nos équipes sont formées et préparées afin de couvrir les besoins des communautés affectées par les crises, nos programmes accompagnent la réhabilitation des services de base et le rétablissement des structures sociales afin de développer des programmes redevables à tous les acteurs.

Nos projets répondent aux besoins immédiats des personnes exclues du système de santé en leur permettant un accès effectif au soin dans nos centres, via nos cliniques mobiles ou auprès des structures publiques que nous accompagnons dans le développement de services accessibles à toutes et tous. Médecins du Monde accompagne la Tunisie dans le long terme dans l’appropriation et le développement de la démocratie sanitaire à travers le renforcement de la gouvernance locale en santé.

Nos activités sont implémentées de manière responsable vis-à-vis de l’environnement. Nous souhaitons soutenir les capacités d’agir des populations confrontées à un environnement nocif, au travail ou sur le lieu de vie, afin de réduire l’impact de cet environnement sur leur santé, pour elles et pour leurs familles.

 

Médecins du Monde, la santé avant tout.